X


A la une, cette semaine

A la une

La sécheresse,
une épée de Damoclès

Nous sommes allés à la rencontre d'un éleveur, d'arboriculteurs et de viticulteurs du sud du département et du plateau. Pour chacun, le constat est le même : le manque d'eau pèse sur les cultures et les dégâts se répercuteront sans doute l'année prochaine.
Publié le 06/10/2017 (Réf. 7833)

A la une

Glyphosate :
des alternatives sinon rien

La profession demande une alternative à l'herbicide pour ne pas revivre la débâcle du diméthoate. Notre dossier complet.
Publié le 06/10/2017 (Réf. 7834)


Pour vous abonner, cliquez...

Au fil de l'actu

A Aubenas, les éleveurs veulent défendre "leur" abattoir

Publié le 06/10/2017 (Réf. 7836)

Les agriculteurs tiennent à leurs outils locaux. C'est ce que sont venus réaffirmer mercredi 27 septembre, en fin de journée, les responsables agricoles à l'équipe de l'abattoir d'Aubenas. Un geste qu'ont apprécié Jean-Marie Allix et Pierre Sabatier, respectivement régisseur et directeur de cet établissement en régie municipale.

« L'abattoir est en lien direct avec les éleveurs du territoire et nous travaillons tous ensemble dans le respect du bien-être animal, il est primordial de le faire savoir, déclare Benoit Claret, président de la FDSEA. Bien sûr, nous n'élevons pas des animaux d'ornement – leur vocation est de nourrir la population et cela a du sens pour nous –, mais nous sommes soucieux de fournir un travail de qualité jusqu'au bout de la chaîne d'élevage afin de garantir la qualité du produit. » Et de préciser : « L'animal doit être pris en charge dans de bonnes conditions. Le plus souvent, l'éleveur l'accompagne jusqu'à la bétaillère au départ de l'exploitation et nous savons qu'à l'abattoir d'Aubenas il sera bien traité »... Lire l'article complet dans notre édition du 5 octobre.