X


A la une, cette semaine

A la une

Abattoirs d'Annonay

Dans les dessous d'un abattoir de territoire, celui d'Annonay. L'Avenir Agricole a suivi le travail des services vétérinaires de la DDCSPP en matière de protection animale et de sécurité sanitaire.
Publié le 29/11/2017 (Réf. 7908)

A la une

Sans titre

Publié le 29/11/2017 (Réf. 7909)

A la une

Sans titre

Publié le 29/11/2017 (Réf. 7910)


Pour vous abonner, cliquez...

Au fil de l'actu

Sangliers : des propositions concrètes et de l'écoute

Publié le 06/10/2017 (Réf. 7837)

« Nous partageons l'état d'esprit du président de la Fédération départementale de chasse : serein et constructif », indiquent Jean-Luc Flaugère, Benoit Claret et Sylvain Bertrand, respectivement présidents de la Chambre d'agriculture, de la FDSEA et de Jeunes Agriculteurs de l'Ardèche (JA), mercredi 27 septembre à l'issue de la réunion organisée en préfecture plus tôt dans la matinée.

La rencontre, consacrée à l'inextricable question du sanglier, était organisée par le préfet en réponse à une forte demande de la profession 1. Elle a permis de réunir autour d'Alain Triolle et de son directeur de cabinet, les FDSEA, JA, Confédération paysanne, Chambre d'agriculture, Fédération départementale de chasse (FDC), lieutenants de louveterie, services concernés de la Direction départementale des territoires et Association des maires ruraux. Objectif : trouver des solutions face à une problématique que plus personne ne semble maîtriser.

Les agriculteurs ne sont pas les seuls à être à bout. Les dégâts aux infrastructures municipales, jardins privés et autres accidents de la circulation sont de plus en plus fréquents. Depuis peu, « les associations communales de chasse agréée (ACCA) font, elles aussi, remonter leur désarroi. Certaines se disent débordées et sont dans l'incapacité d'enrayer le problème », confie Benoit Claret... Lire notre article complet, avec la liste des propositions pour sortir de l'impasse "sanglier", dans notre édition du 5 octobre.