IRRIGATION
Sécheresse : la situation se dégrade, les restrictions s'étendent

Face à l'intensité de la sécheresse et à la baisse généralisée des cours d'eau, le préfet de l'Ardèche a pris de nouvelles mesures de restrictions des usages de l'eau.

Par arrêté préfectoral datant du 11 août, le préfet de l'Ardèche étend les mesures de restrictions à de nouvelles communes. Les bassins de l'Allier, Beaume/Chassezac et Loire passe en "Alerte renforcée".
Le reste, soit 80% du département est désormais en"Crise" , avec une restriction drastique des usages agricoles, quasiment limités au seul abreuvement des animaux.

Les professionnels agricoles sont soumis aux restrictions suivantes.

Pour les bassins versants classés en niveau "Crise"

Tout prélèvement d’eau et toute irrigation sont strictement interdits, quelle que soit la ressource en eau sollicitée. Seuls sont autorisés les prélèvements pour l’abreuvement des animaux et les prélèvements depuis les retenues collinaires dont le remplissage a été constitué avant le niveau de vigilance. Le re-remplissage des retenues est en revanche interdit. Les prélèvements depuis les stockages déconnectés des cours d’eau pendant toute la période d’étiage sont interdits, sauf dérogation (lire ci-après). Les dispositifs de prélèvement d’eau devront être déconnectés du cours d’eau, soit par enlèvement de la pompe soit par enlèvement du tuyau d’alimentation. Cette mesure est applicable jusqu’à la sortie de crise.

Pour les cours d'eau classés en « Alerte renforcée »

•        L'arrosage par aspersion est autorisé de 22 h  à 6 h suivant les tours d'eau, 3 fois par semaine :

  • L'abreuvement des animaux, les stockages dans les retenues collinaires constituées avant le niveau de vigilance ne sont pas concernés par les mesures de restriction
  • L'arrosage des plantes sous serre ou en containers n'est autorisé qu'entre 20 h et 6 h
  • Les béalières et canaux d'irrigation alimentés par gravité ou par pompage doivent être maintenus fermés par tout moyen approprié (vannes, batardeaux...). Toute irrigation depuis ces canaux est interdite
  • L'arrosage par micro-aspersion n'est autorisée qu'entre 20 h et 6 h, tous les jours, en respectant les tours d'eau et horaires définis dans l'arrêté et ses annexes
  • L'arrosage par goutte à goutte n'est autorisé qu'entre 10 h et 18 h, tous les jours

 

 

Carte des secteurs de tour d'eau

Carte des secteurs de tour d'eau
Carte des secteurs de tours d'eau

Pour les cours d'eau placés au niveau « Alerte »

•        L’arrosage par aspersion est interdit de 20 h à 6 h et les tours d’eau (4 jours par semaine,) doivent être respectés

  • L'abreuvement des animaux, les plantes sous serres, les plantes en containers et retenues collinaires constituées avant le niveau de vigilance et déconnectées des cours d'eau, sources et forages pendant toute la période d'étiage (juin à septembre) et pendant toutes les périodes de restriction des usages de l'eau, ne sont pas concernés par les restrictions
  • L'arrosage par micro-aspersion n'est autorisé qu'entre 18 h et 10 h tous les jours
  • L'arrosage par goutte à goutte n'est autorisé qu'entre 10 h et 18 h tous les jours
  • Les béalières et caunaux d'irrigation alimentés par gravité ou pompages doivent respecter la réglementation des débits réservés par tous moyens (vannes, batardeaux). Sous réserve du respect du débit réservé, l'irrigation par gravité depuis ces béalières et canaux (submersion) n'est autorisée que quatre jour par semaine en respectant les tours d'eau qui s'appliquent pour l'arrosage par aspersion.

De plus ample information sont disponible sur le site  www.ardeche.gouv.fr ou à la DDT au 04 75 65 50 00.