LOUP
« Nous voulons que chaque loup qui s’attaque à un troupeau soit prélevé »

Sébastien Duperay
-

LOUP / Audits auprès des élevages fortement prédatés, recommandation du préfet coordonnateur qui restreint les prélèvements de loups et chiens de protection : la profession reste vigilante alors que la pression de prédation ne faiblit pas. Le point avec Claude Font, secrétaire général adjoint de la FNO (éleveurs ovins), en charge du dossier loup.

« Nous voulons que chaque loup qui s’attaque à un troupeau soit prélevé »
Claude Font, secrétaire général adjoint de la FNO (éleveurs ovins), en charge du dossier loup.

L'article est reservé aux abonnés du journal

Découvrez nos offres