FNEC
Les éleveurs de chèvres inquiets pour l’avenir

La Fédération nationale des éleveurs de chèvres (Fnec) a tenu le 20 avril son assemblée générale. Malgré un prix du lait globalement rémunérateur, la profession ne parvient pas à attirer de nouveaux jeunes.

Les éleveurs de chèvres inquiets pour l’avenir
La Fnec s’inquiète de la persistance de la crise du chevreau dont les cours ont eu beaucoup de mal à décoller : « la hausse du prix du lait couvre à peine les pertes enregistrées sur les chevreaux », a remarqué Jacky Salingardes, président de la Fnec.

L'article est reservé aux abonnés du journal

Découvrez nos offres