SYNDICALISME
« Nous avons beaucoup misé sur la loi Egalim et sommes aujourd’hui très déçus ! »

Propos recueillis par Sébastien Duperay
-

Prix à la production, discussions sur les orientations de la future Pac, calamités, agribashing… les raisons d’un mécontentement généralisé de la profession agricole sont nombreuses. Des actions se déroulent dans les départements, avant une mobilisation régionale ? Le point avec Michel Joux, président de la FRSEA Auvergne Rhône-Alpes.

 « Nous avons beaucoup misé sur la loi Egalim et sommes aujourd’hui très déçus ! »
Michel Joux, président de la FRSEA Auvergne Rhône-Alpes.

L'article est disponible à la lecture aux utilisteurs connectés

Découvrez nos offres