ANALYSE
Renouvellement des générations en élevage : Le premier frein c’est le revenu

Sophie Chatenet
-

ANALYSE / 5 000 actifs choisissent le métier d’éleveur chaque année, soit 40 % des installations totales contre 53 % dans les années 90. Astreintes, investissements lourds et problème de rentabilité expliquent en partie ce recul. Entre bilan et perspectives, l’Académie d’agriculture de France s’est penchée dernièrement sur cette question d’avenir.

Renouvellement des générations en élevage : Le premier frein c’est le revenu
La filière ovine est à la pointe des initiatives de communication auprès des jeunes. © SC

L'article est reservé aux abonnés du journal

Découvrez nos offres