L’élevage d’angora, une filière qui recrute

Encore marginal en France, l’élevage de chèvres de race angora, exclusivement consacré à la production de mohair, offre pourtant de belles opportunités avec une demande soutenue.

L’élevage d’angora, une filière qui recrute
Pascal Gouache, éleveur à Saint-Pierreville. ©Bérenger Morel.

L'article est disponible à la lecture aux utilisteurs connectés

Découvrez nos offres