PASTORALISME
« Une pratique singulière répandue partout dans le monde »

Propos recueillis par Sophie Chatenet
-

PASTORALISME / Cheville ouvrière du dossier d’inscription de la transhumance au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco, le collectif des races locales de massif (Coram), par la voix de son président Jean-Luc Chauvel, éleveur en Haute-Loire, revient sur le chemin parcouru et sur l’esprit de la démarche qui a obtenu début juin l’aval de la France. Une première étape.

 « Une pratique singulière répandue partout dans le monde »
L’étymologie du terme « transhumance » révèle deux informations : « trans » (au-delà) et « humus » (le pays), car le voyage qu’il désigne conduit au-delà du territoire d’origine. La transhumance désigne en effet le déplacement saisonnier d’un troupeau en vue de rejoindre une zone où il pourra se nourrir. ®Marie_Cabrol

L'article est reservé aux abonnés du journal

Découvrez nos offres