HAUSSE DES CHARGES
Le contrat, une arme de proposition massive que doivent utiliser les éleveurs

Sophie Chatenet
-

Alors que la décapitalisation s’accélère dans un contexte de hausse de charges sans précédent, la vente des animaux aux coûts de production doit s’imposer, selon les éleveurs Delphine Freyssinier et Laurent Courtois, y compris pour les broutards soumis à la contractualisation obligatoire dès le 1er juillet prochain.

Le contrat, une arme de proposition massive que doivent utiliser les éleveurs

L'article est reservé aux abonnés du journal

Découvrez nos offres