EAU
La profession conteste la révision des zones vulnérables

Alison Pelotier
-

La consultation publique sur les zones vulnérables pour le bassin Loire Bretagne s’est terminée le 10 juin. Celle du bassin Rhône Méditerranée Corse (RMC) arrive à échéance le 10 juillet. La profession agricole remet en question la méthode de calcul des analyses de nitrate et demande plus de rapidité dans l’annonce des résultats.

La profession conteste la révision des zones vulnérables
La profession agricole souhaiterait pouvoir épandre ses engrais azotés et/ou effluents d’élevage sur des périodes plus longues pour pouvoir réduire ses doses et ses taux de concentration de nitrates.

L'article est disponible à la lecture aux utilisteurs connectés

Découvrez nos offres