SÉCHERESSE
Les éleveurs sont à bout

Alors que la campagne de fourrage a cruellement fait défaut cette année, les ensilages de maïs sont fortement impactés par le sec. Les éleveurs, qui voient leurs coûts de production grimper, sont épuisés.

Les éleveurs sont à bout
Cet été, de nombreuses sources se sont taries, obligeant les exploitants à trouver des solutions souvent couteuses

L'article est reservé aux abonnés du journal

Découvrez nos offres