FRANCE
Bien-être animal : « Ne pas pénaliser ceux qui travaillent bien »

Christophe Soulard
-

ASSEMBLÉE NATIONALE / Alors que la ministre de la Transition écologique présentait ce mardi 29 septembre des mesures sur le bien-être de la faune sauvage captive, la commission des affaires européennes de l’Assemblée nationale a organisé, six jours plus tôt, une table ronde sur le bien-être animal au sein de l’Union européenne. Une demande sociétale de plus en plus vive qui, selon les députés, peine à se mettre en place et crée des distorsions de concurrence.

Bien-être animal : « Ne pas pénaliser ceux qui travaillent bien »

L'article est disponible à la lecture aux utilisteurs connectés

Découvrez nos offres