SÉCHERESSE
De nouvelles restrictions à l'irrigation

Mylène Coste
-

Le préfet de l’Ardèche a classé le bassin du Doux, de l'Eyrieux et de l’Allier au niveau « ALERTE », et les bassins de l'Ouvèze, de la Beaume et de l'Ardèche au niveau « ALERTE RENFORCÉE », imposant des limitations des usages de l’eau agricoles.

De nouvelles restrictions à l'irrigation
Malgré une première partie d'été particulièrement arrosée, les conditions d’une sécheresse estivale sont désormais installées.

Par arrêté préfectoral en date du 7 septembre, le préfet de l'Ardèche met en oeuvre de nouvelles restrictions à l'irrigation agricole.

Pour les bassins classés en ALERTE, les restrictions sont les suivantes :

  • L’abreuvement des animaux, les plantes sous serres, les plantes en containers et les retenues collinaires constituées avant le niveau de vigilance et déconnectées des cours d’eau, sources et forages pendant toute la période d’étiage (juin à septembre) et pendant toutes les périodes de restriction des usages de l’eau, ne sont pas concernés par les mesures de restriction.
  • L’arrosage par micro-aspersion n’est autorisé qu’entre 18 h et 10 h, tous les jours.
  • L’arrosage par goutte à goutte est n’est autorisé qu’entre 10 h et 18 h, tous les jours.
  • L’arrosage par aspersion n’est autorisé que quatre jours par semaine, en respectant les tours d’eau et les horaires définis ci-après. Les béalières et canaux d’irrigation alimentés par gravité ou par pompage doivent respecter strictement la réglementation sur les débits réservés, par tout moyen approprié (vannes, batardeaux…). Sous réserve du respect du débit réservé, l’irrigation par gravité depuis les canaux ou béalières (submersion) n’est autorisée que quatre jours par semaine, en respectant les tours d’eau et les horaires définis dans le tableau ci-dessus, ainsi que l’annexe 3 pour la définition des secteurs agricoles.

Pour les bassin classés en ALERTE RENFORCÉE, les restrictions sont les suivantes :

  • L’abreuvement des animaux et les retenues collinaires constituées avant le niveau de vigilance et déconnectées des cours d’eau, sources et forages pendant toute la période d’étiage (juin à septembre) et pendant toutes les périodes de restriction des usages de l’eau ne sont pas concernés par les mesures de restriction.
  • L’arrosage des plantes sous serre ou en containers n’est autorisé qu’entre 20 h et 6 h.
  • Les béalières et canaux d’irrigation alimentés par gravité ou par pompage doivent être maintenus fermés par tout moyen approprié (vannes, batardeaux…).
  • Toute irrigation depuis ces canaux est interdite.
  • L’arrosage par micro-aspersion n’est autorisé qu’entre 20 h et 6 h, tous les jours.
  • L’arrosage par goutte à goutte n’est autorisé qu’entre 10 h et 18 h, tous les jours.
  • L’arrosage par aspersion n’est autorisé que trois jours par semaine, en respectant les tours d’eau et les horaires définis dans le tableau ci-dessous.

Les restrictions aux usages agricoles sont définies plus en détails dans l'arrêté n° 07-2021-06-17-00007 du 17 juin 2021