COURS D'EAU
Précipitations : Abrogration de l'arrêté sécheresse

Mylène Coste
-

COURS D'EAU / Les précipitations de ces dernières semaines ont été profitables pour les milieux. C'est à partir de ce constat favorable que le Préfet de l'Ardèche a abrogé, le 11 mai dernier, l'arrêté préfectoral du 24 avril dernier qui restreignait les usages de l'eau. L'ensemble des cours d'eau du département de l'Ardèche repasse en état de vigilance.

 

 

Précipitations : Abrogration de l'arrêté sécheresse
Les restrictions des usages de l'eau ont été abrogées, mais les niveaux restent en effet faibles pour la saison sur tous les cours d’eau du département et les sols sont secs.

L’insuffisance globale de précipitations durant tout l’hiver, couplée aux températures au-dessus des moyennes saisonnières, ont eu pour conséquence des niveaux de cours d’eau inhabituels en cette saison, nécessitant la prise d’un premier arrêté sécheresse par le préfet de l’Ardèche le 24 avril 2020. Les pluies récentes ont provisoirement remonté les débits des cours d’eau.

Au regard de ces évolutions, la préfecture a abrogé l'arrêté du 24 avril qui restreignait les usages de l'eau, y compris agricoles.

Les irrigants des bassins versant Doux-Ay et Cance ne sont donc plus soumis aux restrictions d'usages niveau Alerte. Cette information n'affranchit pas les irrigants d'une gestion raisonnée et raisonnable de la ressource. Les niveaux restent en effet structurellement faibles pour la saison sur tous les cours d’eau du département.

Point de situation des débits des rivières ardéchoises (au 11 mai)

- Le Doux-Ay est 1680 l/s  à Colombier-le-Vieux (Niveau vigilance)

- La Glueyre est à un débit de 1270 l/s (Niveau vigilance)

- L’Ardèche à Meyras est à un débit de 7210 l/s (Niveau vigilance)

- La Cance est à un débit de 1720 l/s (Niveau vigilance)

- La Loire/Allier est à un débit de 1420 l/s (Niveau vigilance)

Mylène Coste