AVICULTURE
Ovosexage : « un calendrier intenable »

Le Comité national de la promotion de l’œuf (CNPO) a indiqué le 6 octobre que la filière ne pourra pas généraliser l'ovosexage d'ici la fin 2022. Au-delà des freins techniques, le CNPO reconnaît des difficultés pour la répercussion du surcoût lié au sexage.

Ovosexage : « un calendrier intenable »
Le 1er janvier 2023, il sera interdit en France de broyer les poussins mâles.

L'article est reservé aux abonnés du journal

Découvrez nos offres