SANITAIRE
Les antibiotiques, une pratique bien moins automatique

Fruit des plans Écoantibio 1 et 2, l’usage des antibiotiques en médecine animale est en constante diminution depuis 2011. Le principe de traiter moins, mais mieux, a été très bien assimilé par les éleveurs. Un nouveau plan Écoantibio 3, lancé en 2023, vise maintenant à réduite de 15 % l’exposition des chats et chiens aux antibiotiques sur les cinq prochaines années. Côté élevage, la grande nouveauté de ce plan est d’élargir le spectre aux antimicrobiens et aux antiparasitaires, deux sources d’inquiétude pour les vétérinaires et les éleveurs.

Les antibiotiques, une pratique bien moins automatique

L'article est reservé aux abonnés du journal

Découvrez nos offres