Grêle : le Département au chevet des sinistrés

Une enveloppe de 300 000 € en soutien aux agriculteurs victimes de l’épisode de grêle du 15 juin 2019 a été votée par le conseil départemental le 9 mars dernier lors du vote du budget primitif.

Grêle : le Département au chevet des sinistrés
La grêle a provoqué d'importants dégâts sur les exploitations ardéchoises.

Sont concernés par ces aides les exploitants ayant subi des dégâts sur arbres fruitiers, petits fruits, châtaigniers et plantes à parfum, aromatiques et médicinales (Ppam).

Cette aide concerne uniquement les exploitations dont au moins 30 % de la surface de culture est située dans l’une des 41 communes de la zone considérée comme grêlée, soit Aizac, Alboussière, Vallée-d’Antraigues-Asperjoc, Beauvène, Boffres, Chalencon, Champis, Chateaubourg, Chateauneuf-de-Vernoux, Chirols, Cornas, Fabras, Genestelle, Gilhoc-sur-Ormèze, Gluiras, Glun, Issamoulenc, Jaujac, Juvinas, Laboule, Lavillatte, Mauves, Meysse, Plats, Pont-de-Labeaume, Saint-Barthélémy-Grozon, Saint-Etienne-de-Serre, Saint-Genest-Lachamp, Saint-Joseph-des-Bancs, Saint-Julien-du-Gua, Saint-Maurice-en-Chalencon, Saint-Michel-de-Chabrillanoux, Saint-Péray, Saint-Pierreville, Saint-Romain-de-Lerps, Saint-Sauveur-de-Montagut, Saint-Sylvestre, Silhac, La Souche, Vals-les-Bains et Vernoux-en-Vivarais.

Le montant de l’aide sera modulé en fonction du quotient familial du foyer bénéficiaire dans la limite d’un plafond du quotient familial fixé à 1 300 € et d’une aide maximale de 2 500 € par foyer fiscal. La DDT a estimé à 194 le nombre d’exploitations éligibles à ces aides, soit 241 associés. Les agriculteurs concernés seront directement contactés par le Département.

M.C.

 

A lire sur le même sujet

Le CAD distribue 60 000 euros aux agriculteurs sinistrés par la grêle