TÉMOIGNAGE
L'âge d’or du vers à soie en Ardèche

Notre page bimestriel dédiée aux anciens exploitants agricoles de l’Ardèche est, ce mois-ci, consacrée à l’élevage du ver à soie. Roger Roure, agriculteur retraité à Laurac-en-Vivarais et président du SDAE, revient sur cette activité dont il fut l’un des derniers témoins jusqu’en 1955.

L'âge d’or du vers à soie en Ardèche
Au cours de sa vie qui dure une trentaine de jours, le ver à soie change quatre fois de peau (mues) et voit son poids multiplié par 10 000.

L'article est reservé aux abonnés du journal

Découvrez nos offres