Pour les semis de printemps 2022, des arbitrages ont été faits en faveur du tournesol et du soja en hausse, au détriment du maïs, en recul, selon les estimations au 1er mai d’Agreste, le service statistique du ministère de l’Agriculture.

Semis de printemps : plus de tournesol et soja, moins de maïs
En 2022, le recul des surfaces de céréales, ainsi que des protéagineux (- 8,7 %), serait contrebalancé par la nette augmentation des surfaces d’oléagineux (+ 13 %).

L'article est reservé aux abonnés du journal

Découvrez nos offres