APICULTURE
Un « Samu » dédié à l’abeille

APICULTURE / En 2019 a été mis en place en Auvergne Rhône-Alpes un observatoire des mortalités et affaiblissements de l’abeille (Omaa). Il est au service des apiculteurs et regroupe 45 vétérinaires spécialisés en apiculture, 100 techniciens sanitaires apicoles, 12 directions départementales de la protection des populations (DDPP) ainsi que le service régional de l’alimentation (Sral). Mi-juillet, le guichet unique de l’Omaa avait enregistré 212 signalements.

Un « Samu » dédié à l’abeille
L’observatoire des mortalités et affaiblissements de l’abeille (Omaa) est aujourd’hui déployé à titre pilote dans trois régions de France, dont Auvergne Rhône-Alpes (Aura). Il a notamment pour objectifs de surveiller l’état de santé du cheptel apicole régional et national.

L'article est disponible à la lecture aux utilisteurs connectés

Découvrez nos offres