VITICULTURE
L’IGP Méditerranée s’impose, dans le sud-est et au-delà

Pauline De Deus
-

Tous les voyants sont au vert pour Inter-Med. Mardi 16 janvier, la fédération a fait le bilan annuel lors de son assemblée générale organisée à Saint-Sernin, en sud Ardèche.

L’IGP Méditerranée s’impose, dans le sud-est et au-delà
Eric Paul, président du comité IGP de l’Inao, Thierry Icard, président d’Inter-Med, Marc Dejoux, président de l'IGP Ardèche, et Olivier Nasle, président du comité national de l'agriculture biologique de l'Inao. ©AAA_PDeDeus

L'article est reservé aux abonnés du journal

Découvrez nos offres