ÉQUIPEMENTS
Alimentation des chèvres, comment diminuer la pénibilité ?

Deuxième poste le plus exigeant en travail après la traite, le temps consacré à l’alimentation peut aller jusqu’à 4 heures par jour. Pour réduire la pénibilité de cette astreinte, Elisabeth et Jean-Luc Virmaux (Saint-Vincent-de-Barrès) ont imaginé plusieurs solutions.

Alimentation des chèvres, comment diminuer la pénibilité ?
Jean-Luc Virmaux a aménagé cinq garde-mangers dans la chèvrerie pour optimiser la distribution du fourrage.

L'article est reservé aux abonnés du journal

Découvrez nos offres