CÉRÉALES
Andrée Defois : « Les prix se maintiendront à des niveaux élevés »

Directrice générale adjointe du cabinet d’études agro-économiques Tallage, Andrée Defois livre son regard sur l’impact de la guerre en Ukraine sur les marchés céréaliers. D’après elle, leurs niveaux devraient rester élevés jusqu’en 2022-2023.

Andrée Defois : « Les prix se maintiendront à des niveaux élevés »
Andrée Defois, directrice générale adjointe du cabinet d’études agro-économiques Tallage. ©Agrapresse

L'article est reservé aux abonnés du journal

Découvrez nos offres