SAVOIR-FAIRE
Grimpette sur les toitures ardéchoises d’antan

Anaïs Lévêque
-

SAVOIR-FAIRE / La lauze et les genêts étaient utilisés autrefois pour couvrir les fermes ardéchoises et les édifices religieux. Ancien couvreur et piqueur de genêts, Léon Chareyre s’est passionné toute sa vie de ces savoir-faire devenus rares.

Grimpette sur les toitures ardéchoises d’antan
Tressés, serrés et piqués sur les chevrons d'une toiture, le genêt permettait d'imperméabiliser les fermes.

L'article est disponible à la lecture aux utilisteurs connectés

Découvrez nos offres