FOURRAGES
Reconnaissance anticipée d’une partie de l’ardèche en calamité sécheresse

Le comité national de gestion des risques en agriculture (CNGRA) qui s'est réuni le 18 octobre dernier a reconnu plusieurs zones de l'Ardèche, soit 192 communes, en calamités agricoles pour pertes de récoltes sur fourrages liées à la sécheresse.

Reconnaissance anticipée d’une partie de l’ardèche en calamité sécheresse

L'article est reservé aux abonnés du journal

Découvrez nos offres