INTERVIEW
PAC : « La France doit faire le choix des hommes »

INTERVIEW / Parce que les contours de la Pac tracés aujourd’hui vont conditionner le visage de l’agriculture de demain, Yannick Fialip président de la chambre d’agriculture de Haute-Loire invite le ministre de l’Agriculture à faire preuve de bon sens, en ne sacrifiant pas les hommes et la diversité des productions à une spécialisation et une restructuration galopante au risque d’être comptable d’un vaste plan social, économique et territorial.

PAC : « La France doit faire le choix des hommes »
Yannick Fialip : « On ne peut pas se satisfaire d’une Pac dont la seule ambition serait de gagner en compétitivité par une restructuration des exploitations ». (Crédit : SC)

L'article est disponible à la lecture aux utilisteurs connectés

Découvrez nos offres