GAEC & SOCIÉTÉS
« Le principe de transparence n’est pas toujours un réflexe en France »

Sophie Chatenet
-

GAEC & SOCIÉTÉS / Le gouvernement a annoncé le 27 mai que « les chefs d’exploitation associés en Gaec éligible au fonds de solidarité pourront déposer une demande individuelle d’indemnisation ». Pour Gilles Brenon, président de Gaec & Sociétés, les détails à régler restent importants.

« Le principe de transparence n’est pas toujours un réflexe en France »

L'article est reservé aux abonnés du journal

Découvrez nos offres