CHAMBRE D'AGRICULTURE
Conseil stratégique phyto : entre obligation et outil d’évolution des pratiques

Depuis le 1er janvier 2021, la loi de séparation des activités de vente et de conseil des produits phytosanitaires est entrée en vigueur dans l’optique de réduire leur utilisation. L’objectif premier est de garantir l’indépendance du conseil délivré aux agriculteurs. Cette nouvelle loi instaure également le conseil stratégique à l’utilisation des produits phytosanitaires obligatoire pour tous les agriculteurs.

Conseil stratégique phyto : entre obligation et outil d’évolution des pratiques
Le conseil stratégique individualisé à chaque exploitation permet aux agriculteurs d’améliorer leurs stratégies de gestion des bioagresseurs. Crédit DR

L'article est reservé aux abonnés du journal

Découvrez nos offres