IRRIGATION
Sans eau, pas d’agriculture

Sec, chaud et meurtrier. L’été 2022 provoquera-t-il un électrochoc sur la question de l’eau ? C’est ce qu’espèrent JA et FDSEA de l’Ardèche, qui ont réuni le préfet de l’Ardèche et plusieurs élus sur le terrain, le 31 août.

Sans eau, pas d’agriculture
Les élus se sont réunis au barrage des Collanges. Porté par le ministre Edgard Pisani et les élus locaux, cet ouvrage a été mis en service en 1983 avec trois vocations : apporter des réserves d’eau pour l’irrigation agricole en période d’étiage, produire de l’électricité et participer à l’attrait touristique.

L'article est reservé aux abonnés du journal

Découvrez nos offres