TIRS DE DÉFENSE
« 200 chasseurs formés et mobilisables tout de suite »

Le Département de l’Ardèche, la chambre d’agriculture et la fédération des chasseurs mettent en place « une veille sur la présence du loup sur le territoire », destinée notamment à mobiliser des chasseurs pour suppléer les éleveurs dans le cadre des tirs de défense.

« 200 chasseurs formés et mobilisables tout de suite »
De gauche à droite : Benoit Claret, président de la chambre d’agriculture de l’Ardèche, Olivier Amrane, président du conseil départemental, et Jacques Aurange, président de la fédération des chasseurs.

L'article est reservé aux abonnés du journal

Découvrez nos offres