La flambée des cours du blé et du colza risque d’encourager les agriculteurs à privilégier ces cultures dans les prochains assolements au détriment du chanvre, s’inquiète l’interprofession Interchanvre.

Le chanvre concurrencé par le blé et le colza

L'article est reservé aux abonnés du journal

Découvrez nos offres